Document sans nom

Accueil > L’ELEVAGE > Les dépistages

Les dépistages

vendredi 31 mars 2017

Afin de conserver le bon niveau sanitaire de notre race, il est important que chaque hovawart se prête aux dépistages existants.

Pour vous informer dans cette démarche et vous accompagner contactez la Responsable d’Elevage
Katerine.Chapelle-Welffens@wanadoo.fr

Et vous pouvez retrouver les résultats de tous nos hovawart en suivant le lien suivant : Résultats des dépistages



Les dépistages proposés sont :

Dysplasie de la Hanche

Notre race est saine grâce aux efforts de nos éleveurs et propriétaires : nous invitons chacun à continuer dans cette voie.
Age minimal pour la radio : 12 mois (comme en Allemagne), il est toutefois recommandé, pour un meilleur résultat, d’attendre minimum 15 mois.
Seuls les lectures de radios des hanches réalisées, selon le protocole FCI et pour les chiens nés en France et inscrits au L.O.F. lues par le lecteur officiel du C.F.H., peuvent être prises en compte.

Pour les chiens importés ou exportés, se conformer au protocole FCI et à la Réglementation nationale du pays.

Ne sont acceptés pour la reproduction que les reproducteurs ayant obtenu la mention A ou B lors de la lecture officielle.

PDF - 554.8 ko
autorisation lecture dysplasie de la hanche
PDF - 213 ko
Protocole pour le dépistage de la dysplasie de la hanche

Vous pouvez télécharger le protocole, il vous sera utile auprès de votre vétérinaire, pour la réalisation du cliché radiographique.



Tares oculaires

Là aussi, notre race ne cause heureusement pas de soucis. Mais pour la garder saine, nous demandons que tous les reproducteurs et futurs reproducteurs soient examinés et soumis au dépistage oculaire officiel.
Seuls les dépistages des tares oculaires réalisées par les vétérinaires agréés MHOC ou ECVO peuvent être prises en compte.

Le double du certificat officiel doit être transmis au club de race par le propriétaire du chien.

Seuls les chiens exempts de maladies oculaires héréditaires peuvent être utilisés pour l’élevage. Les chiens atteints de MPP (sauf dans la région – Iris Lamelle), distichiasis et PHTVL/PHPV (grade 1) peuvent être utilisés pour la reproduction, mais ne doivent pas être accouplés avec un partenaire qui présente la même maladie.

Trouvez les vétérinaires ophtalmologistes agréés sur le site :Vétérinaire Ophtalmo



Myélopathie dégénérative

Un dépistage systématique est conseillé mais non obligatoire.
Le résultat peut être transmis au club de race par le propriétaire du chien pour enregistrement.



Dysplasie des coudes
PDF - 117.8 ko
Protocole dépistage dysplasie du coude.

Notre race est vraiment peu sujette à cette déformation, mais à la demande de certains propriétaires, nous avons obtenu que la lecture des radios des coudes puisse être réalisée officiellement par notre lecteur.
Renseignez-vous auprès de Katerine Welffens.


Hypothyroïdie

Son dépistage par dosage de T4 et TSH dans le sang est simple à réaliser … parlez-en à votre vétérinaire.


Examen du coeur

Le dépistage des malformations cardiaques éventuelles ne peut être réalisé efficacement que par un examen doppler complet.
Renseignez-vous auprès de Katerine Welffens.


Etude sur le génome du Hovawart
par le Dr Elisabeth Arevalo, professeur au département de biologie de l’université de Providence, Rhodes Island, spécialité : la biologie évolutionnaire. Dr Arevalo est propriétaire de hovawarts et Responsable d’Elevage du HCNA (le club Hovawart de l’Amérique du Nord).

Nous demandons avec insistance à tous nos membres, et à nos éleveurs, de collaborer à cette recherche fondamentale. La meilleure façon de protéger et améliorer la race est la recherche fondamentale, avant de prendre des décisions d’élevage qui pourraient faire beaucoup de tort, et cela de façon irréversible.
Il est particulièrement intéressant pour cette recherche d’avoir de l’ADN de portées entières, avec les parents. Donc, éleveurs et propriétaires, s.v.p. sentez-vous concernés. Prélevez et envoyez, ce n’est pas difficile, et cela ne vous coûtera que l’achat d’une boîte de cotons-tiges bébé, une boîte de poches ZIP, et un envoi simple aux Etats-Unis.

C’est très simple à faire :
" Prenez un coton-tige (ne touchez surtout pas au coton avec les mains), frottez-le vigoureusement à l’intérieur de la joue de votre chien. On prélève de cette façon des cellules ADN, (pas de la salive).
" Laissez tomber le bout du coton-tige utilisé sans y toucher dans une poche ZIP vierge, coupez l’autre bout, fermez bien la poche.
" Ecrivez le nom du chien sur la poche
" Mettez le tout dans une enveloppe avec le formulaire de consentement en Anglais rempli et signé, gardez la traduction française pour vous, et envoyez au Dr Arevalo, adresse voir le formulaire.

Encore une fois, cette recherche n’est pas un test commercial pour l’une ou l’autre maladie, vous ne recevrez pas d’attestations. C’est de la recherche fondamentale sur le pool génétique et tout le génome du Hovawart. Le Dr Arévalo nous tiendra d’ailleurs au courant de ses avances et découvertes. Pas tout de suite : ce genre d’étude demande du temps.

Merci à tous de votre collaboration.

PDF - 473.9 ko
Consent Form Hovawart Sudy
PDF - 457.4 ko
Traduction Consent Form